Règlement

 Règlement Ultra Trail des Montagnes du Jura – 2020

Préambule : L’Espace Mont d’Or organise la première édition de l’Ultra Trail des Montagnes du Jura. Cet événement aura pour but de promouvoir le trail et la course nature ainsi que l’ensemble des Montagnes du Jura dans le respect de l’environnement et dans un esprit de solidarité et de convivialité.

1. Présentation des épreuves
a) Organisation

L’Espace Mont d’Or organise l’Ultra Trail des Montagnes du Jura avec le soutien des communes de Valserhône/Bellegarde-sur-Valserine (communauté de commune du pays Bellegardien), Les Rousses (communauté de communes de la Station des Rousses-Haut-Jura ) et Métabief (communauté de communes du Mont d’or et des deux lacs); les départements du Doubs, du Jura et de l’Ain ainsi que des régions Bourgogne Franche-Comté et Auvergne Rhône Alpes ; le parc Naturel régional du Haut-Jura et les Zones Natura 2000 ; sans oublier le précieux concours des instances suisses.

b) Définition des épreuves

L’UTMJ propose cinq épreuves, en semi autonomie, n’empruntant quasiment que des sentiers balisés sur les crêtes du massif du Jura, entre trois départements (Ain, Jura, Doubs) et deux pays (la France et la Suisse).

Les épreuves proposées :

  • UTMJ: 171 km et 8854 m de dénivelé positif au départ à 8h30 de Valserhône/Bellegarde sur Valserine (01) le Vendredi 02 Octobre 2020, arrivant à Metabief (25), en un temps maximum de 46h, en semi-autonomie. Pacer possible à partir des Rousses (km 68) Limité à 250 coureurs. En solo ou relais de 7.
  •  La Franco Suisse: Les Rousses (39) – Métabief(25) ; 104 km et 4960 m de dénivelé positif, départ des Rousses à 5h00 le Samedi 03 Octobre 2020, empruntant la fin du parcours de l’UTMJ, en un temps maximum de 27h, en semi-autonomie. Limité à 400 coureurs.
  • La Renarde : Les Rousses (39) puis redescente sur Métabief depuis le Morond : 67 km et 2968m de dénivelé positif. Départ des Rousses à 7h00 le Samedi 03 Octobre 2020. Limité à 600 coureurs.
  • La MMM : Marchairuz – Mollendruz – Métabief ; 39km et 1700 mètres de dénivelé positif au départ du col du Marchairuz. Départ au pied du Col du Marchairuz à 8h00 le Dimanche 04 Octobre 2020. Limité à 900 coureurs
  • La Lynx : 23 km et 1240m de dénivelé positif, départ depuis le col du Mollendruz puis descente sur Métabief depuis le Morond. Départ au pied du Col du Mollendruz à 10h00 le Dimanche 04 Octobre 2020. Limité à 900 coureurs.

Le parcours passe dans des zones protégées, emprunte des chemins de randonnées communaux, ainsi que des portions de chemins privés qui ne sont ouvertes que le jour de la course.

L’organisation se réserve le droit de modifier une partie des parcours en cas de mauvaises conditions météorologiques pour des raisons de sécurité. Les informations pourront être transmises par e-mail aux concurrents.
L’organisation se réserve le droit d’annuler l’une ou l’autre des courses pour défaut d’autorisations des autorités compétentes. 

Les barrières horaires des différentes épreuves sont les suivantes : UTMJ 46h, la Franco-Suisse 27h, la Renarde 14h – toutes pauses comprises- sous réserve d’avoir respecté certaines barrières intermédiaires dans les deux bases de vies des Rousses et de Jougne, communiquées dans le carnet de route. Ces barrières horaires sont calculées pour permettre aux participants de rallier l’arrivée dans le temps maximum imposé. Les concurrents doivent impérativement repartir des postes de contrôles avant que la barrière horaire ne soit dépassée sous peine de se voir retirer son dossard et d’être disqualifié.

Une personne de l’organisation se chargera de fermer la course et d’enlever tous les marquages (rubalise, panneaux, flèches etc…). Il serait risqué qu’un coureur persiste à vouloir poursuivre l’épreuve sans dossard et malgré sa mise hors course. L’organisation décline toute responsabilité auprès du concurrent concerné. 

2. Conditions d’admission et d’inscription
a) Acceptation du règlement

Les participants de chacune des épreuves de l’Ultra Trail des Montagnes du Jura (UTMJ) s’engagent à se soumettre à ce règlement par le seul fait de leur inscription et dégagent la responsabilité des organisateurs pour tout incident ou accident pouvant survenir du non-respect du règlement. Ils s’engagent également à respecter toutes les règles éthiques liées à l’événement. L’organisation apporte une attention particulière au respect des zones naturelles sensibles traversées. Tout concurrent retirant son dossard et prenant le départ accepte et valide la totalité du règlement et la Charte environnementale.

b) Conditions d’admission
  • Les courses UTMJ (171km), Franco Suisse (104km), Renarde (67km) et la MMM (40km) sont ouvertes à toute personne, étant âgée de plus de 20 ans l’année de l’épreuve, licenciée dans un club FFA ou non.
  • La course La Lynx (23km) est ouverte à toute personne, étant âgée de plus de 18 ans l’année de l’épreuve, licenciée dans un club FFA ou non.
  • Suivant l’article L.213-3 du code du sport, les licenciés FFA doivent fournir une photocopie de leur licence.
  • Les coureurs n’étant pas licenciés devront fournir un certificat médical datant (au jour de l’épreuve) de moins d’un an contenant la mention “non contre-indication à la pratique de la course à pied en compétition”. Toute personne présentant un certificat ne portant pas cette mention se verra refuser son inscription. 
  • Le certificat devra être scanné (et joint via la plateforme d’inscription) ou envoyé par la poste à l’organisation au moins une semaine avant la course.
  • Par leur inscription, les concurrents certifient être en condition physique et morale d’effectuer cette épreuve dont ils reconnaissent être en parfaite connaissance des difficultés.

Aucun remboursement de l’inscription ne pourra être effectué sans présentation d’un certificat médical justifiant la non-participation à une des épreuves.

Le changement de dossard ne sera possible que dans la limite des places disponibles sur les autres épreuves, aucun remboursement ne sera possible.

Dans un souci d’organisation, aucune inscription ne pourra se faire sur place.

c) Tarifs des inscriptions

Le paiement des courses s’effectuera uniquement par internet via la plateforme d’inscription suivant la grille tarifaire suivante :

UTMJ SOLO: 170 euros + 80 euros pour le Pacer
UTMJ RELAIS: 30 euros par personne
La Franco-suisse Les Rousses – Métabief : 100 euros
La Renarde : Marchairuz – Mollendruz – Métabief : 80 euros
La MMM : 55 euros
La Lynx : 35 euros

Les frais d’inscriptions comprennent le droit de participer aux courses, le chronométrage, la sécurité sur le parcours, l’accès aux ravitaillements, l’accès aux douches et à toutes autres infrastructures misent en place par l’organisation.

Une soirée Pasta Party sera organisée le Jeudi et le Vendredi soir. Nous mettrons également en place des formules demi-pension pour ces deux journées, qui vous seront proposées sur notre Site Internet.

d) Coureurs élites

Dans une logique d’attractivité de l’épreuve et de reconnaissance des sportifs de haut niveau, nous faciliterons leur inscription suivant leurs points ITRA (demander les conditions à l’organisateur).

e) Catégories et classements

Tout participant à l’une des courses UTMJ doit être âgé d’au moins 18 ans.
Chacune des compétitions récompensera les 5 premiers Homme/Femme au Scratch, ainsi que les 3 premiers de chaque catégorie Homme/Femme.
Les catégories retenues sont les suivantes : 

CATEGORIE CODE ANNEE DE NAISSANCE
Masters M4 1955 et avant
Masters M3 1965 à 1956
Masters M2 1975 à 1966
Masters M1 1985 à 1976
Seniors SE 1997 à 1986
Espoirs ES 1998 à 2000
Juniors JU 2001 et 2002
3. Engagement des coureurs

Avant de s’inscrire sur une des épreuves de l’UTMJ, le concurrent doit être pleinement conscient de la longueur et de la spécificité de la course. Notamment :

  • Savoir s’adapter à des conditions extérieures particulières liées à une activité se pratiquant en pleine nature (vent, froid, neige, pluie, nuit, brouillard…).
  • Savoir gérer, notamment en cas d’isolement, les difficultés physiques et mentales induites par une activité d’ultra endurance.
  • Être conscient que l’organisation n’est là que pour assister les coureurs à certains points du parcours et non pas les gérer tout au long. Chacun est responsable de son état de fatigue et doit être capable de le gérer.
  • Courir un ultra-trail nécessite un engagement physique et mental et chaque coureur doit arriver sur la ligne de départ préparer au mieux pour participer. (voir rubrique “conseils” sur le site internet de la course).
  • Il est de la responsabilité du coureur d’informer aussi ses accompagnateurs éventuels des zones à respecter (parcs naturels, zones de ravitaillements…).
  • Le coureur doit obligatoirement signer la charte environnementale de l’événement et en respecter les règles décrites.
4. Règles de course
a) Semi autonomie

Dans la continuité de ces engagements, le coureur s’engage sur une épreuve en semi autonomie. La course se fera en une seule étape (avec possibilité de repos sur les bases de vie), à allure libre, dans la limite des barrières horaires fixées par l’organisation.
Le coureur doit avoir à l’idée que:

  • Il est de sa responsabilité de s’équiper tant en nourriture qu’en vêtements pour rallier un ravitaillement à un autre, prenant en compte les possibles difficultés météorologiques présentes sur le parcours ainsi que le temps qu’il va mettre pour parcourir la distance. Il est donc important que chacun sache estimer ses capacités de coureur.
  • L’organisation proposera différents postes de ravitaillement tout au long du parcours tant solide que liquide. Les ravitaillements dispenseront de l’eau plate, de l’eau gazeuse, du coca et de la boisson énergétique, ainsi que des fruits secs et frais, des graines, des gâteaux salés et sucrés, du fromage, de la charcuterie, des barres de céréales. Sur les bases de vie les coureurs auront également la possibilité d’avoir de la soupe (bouillon) et un plat chaud.
  • L’assistance sur ces épreuves est autorisée, mais uniquement sur les zones de ravitaillement prédéfinies par l’organisateur.
b) Equipement

L’organisation ne maternera pas les concurrents en leur imposant une liste de matériel obligatoire à avoir sur soi pendant la course. Nous estimons que chacun est responsable de lui-même et que, de ce fait, il doit s’équiper en conséquence. Ce genre d’épreuve nécessite une certaine préparation ; ce qui devrait permettre à chaque coureur de savoir quoi emmener avec lui durant le temps de course.
Toutefois l’organisation proposera une liste de matériel conseillé, notamment en fonction des conditions météorologiques.
Les coureurs pourront se changer, prendre, redonner du matériel à n’importe quel moment de la course mais seulement sur les zones d’assistance ou de ravitaillement.

Les concurrents inscrits doivent se munir du Carnet de route de l’épreuve concernée, et des éventuelles mises à jour en les téléchargeant sur le site de l’épreuve. Aucun carnet ne sera imprimé sur place mais il fait partie du matériel obligatoire. 

Toute communication officielle se fera exclusivement à travers une Newsletter adressée aux participants et sur notre site Internet.

c) Abandon

En cas d’abandon, le coureur doit obligatoirement rejoindre un poste de ravitaillement et prévenir une personne de l’organisation (bénévole, personnel de chronométrage, service de secours…) et rendre son dossard.

En cas d’abandon pour cause de blessure, loin d’un poste de ravitaillement, le coureur doit appeler le numéro de secours inscrit sur son dossard, pour informer l’organisation de son état.
Si le coureur abandonne sur un poste de ravitaillement, une navette le ramènera sur le lieu d’arrivée, c’est à dire Métabief.
Si le coureur bénéficie d’une assistance personnelle, il doit aussi obligatoirement prévenir l’organisation de son abandon.

d) Transport des concurrents

Des navettes seront mises à disposition des concurrents pour les emmener au départ de leur épreuve, en partant de l’arrivée de la course (Métabief). Cette prestation est incluse dans le coût des épreuves.
Aucune navette n’est prévue pour le transport des accompagnants sur les différents passages du parcours.

Horaires des Navettes Arrivée/Départ :

Au départ de chacune des épreuves, le coureur pourra confier à l’organisation un ou deux sacs à lui restituer aux bases de vies de son épreuve, et un sac à lui restituer à l’arrivée. Aucun sac ne sera transporté sur les différents points de ravitaillements par l’organisation.

Les dossards pourront être retirés dans le village d’arrivée de Métabief la veille de chacune des épreuves, ou, sur le lieu de départ de chacune des courses, au moins une heure avant le départ. Ce choix devra être précisé par les coureurs lors de l’inscription.

Les navettes retours reliant Métabief aux différents points de départs seront en supplément. Leur coût n’est pas inclus dans le prix de la course. Selon le nombre de personnes souhaitant utiliser les navettes, des horaires supplémentaires sont susceptibles d’être ajoutés.

Horaires des Navettes Retours Arrivée/Départ :

e) Balisage et chronométrage

Le balisage sera composé de petits piquets équipés de catadioptres (parties réfléchissantes) ainsi que de rubalise. 

Il est formellement interdit d’en enlever le long du parcours.

Le chemin à suivre sera balisé de manière assez serrée, si le coureur ne voit pas de balisage pendant plus de 150 mètres, il doit impérativement faire demi tour.

Suivant la charte environnementale de l’événement, nous n’utiliserons pas de peinture au sol.

f) Secours et assistance médicale

L’organisation met en place une assistance médicale et se réserve le droit d’interdire à un coureur de repartir sur avis d’un médecin.

Des postes de secours seront disposés tout au long du parcours afin d’assurer la sécurité des coureurs. La course sera sécurisée par un réseau composé de médecins, contrôleurs, signaleurs, secouristes et véhicules médicalisés.

En cas de problème, le coureur disposera d’un numéro d’urgence à appeler pendant la course, seulement pour le seul cas où il ne peut plus se déplacer par ses propres moyens. Dans le cas contraire, il devra rejoindre un poste de secours ou un ravitaillement pour bénéficier d’un avis médical.

5. Devoirs des concurrents
a) Assurances

Le coureur s’engage à avoir une assurance personnelle couvrant les frais de recherche et d’évacuation en France et en Suisse.

L’organisation proposera au coureur, via la plateforme d’inscription, une assurance couvrant ces frais, le Passeport Montagne.

Les évacuations par hélicoptère sont payantes. Ces évacuations sont à l’appréciation seule de l’organisation.

L’évacuation et le lieu d’hospitalisation seront à l’appréciation de l’organisation seule. Les frais de transport et d’hospitalisation seront à la charge de la personne secourue. Le retour de la personne secourue sera également à la charge du coureur, ainsi que les moyens pour rentrer.

b) Contrôles anti dopages

Les coureurs s’engagent à se soumettre avant, pendant et après la course à tout contrôle anti dopage. Le refus ou l’abstention de ce dernier sera sanctionné par l’exclusion de la course par l’organisateur, et d’autres sanctions prévues par l’organisme de contrôle.  

c) Ethique et environnement

Chaque concurrent s’engage à respecter l’environnement et à ne rien jeter tout au long du parcours. Il se doit d’évoluer en montagne en respectant le milieu naturel et les bénévoles.

Le non-respect de la charte environnementale et notamment le jet de détritus ou le fait de sortir ou de couper les sentiers balisés provoquera la disqualification immédiate du coureur.

d) Droits à l’image

Tout concurrent renonce expressément à se prévaloir du droit à l’image durant l’épreuve, comme il renonce à tout recours à l’encontre de l’organisateur et de ses partenaires agréés pour l’utilisation faite de son image. Seule l’organisation peut transmettre ce droit à l’image à tout média, via une accréditation ou une licence adaptée.

 

6. Motifs de disqualifications 
  • Non-respect du code la route et des consignes des signaleurs ou membres de l’organisation
  • Pointage au-delà de l’horaire du départ
  • Utilisation d’un moyen de transport
  • Dopage ou refus de se soumettre à un contrôle anti-dopage 
  • Non assistance à un concurrent en danger.
  • Pollution et dégradation des sites par les concurrents ou leur assistance.
  • Comportement irrespectueux vis-à-vis des membres de l’organisation, bénévoles.
  • Refus de se faire examiner par les médecins à tout moment de l’épreuve.
  • Etat physique ou psychique du concurrent inadapté à la poursuite de l’épreuve.
  • Comportement dangereux d’un concurrent.
  • Pour le relais, passage de relais non validé par un commissaire de course